Actualités

  • La Mce vous informe | Publiée le : 19 Juin 2018
    2019 : les produits chimiques au jardin, c'est fini !

    En janvier 2019, les pesticides de jardins seront interdits de vente, de détention et d'utilisation pour les particuliers (sauf biocontrôles, faibles risques et utilisables en agriculture biologique). Afin d'informer le grand public, Eau et Rivières de Bretagne, la Maison de la bio du Finistère et la Maison de la consommation et de l'environnement ont réalisé une série d'affiches.

    6 affiches pour sensibiliser

    Eau et Rivières de Bretagne
    , la Maison de la bio du Finistère et la Maison de la consommation et de l'environnement ont réalisé une série de 6 affiches pour sensibiliser au jardinage au naturel, sans pesticides. Si vous souhaitez les imprimer, nous pouvons vos envoyer les images en haute définition.

    Formulaire de contact

    Petite rappel : les pesticides ne sont plus utilisés dans les espaces publics (rues, jardins, parcs, …)

    Depuis le 1er janvier 2017, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte interdit à l’État, aux collectivités locales et aux établissements publics l’utilisation des produits phytopharmaceutiques dans les espaces verts, les forêts, les promenades ouvertes au public et les voiries (sauf les zones spécifiques où l’interdiction ne peut être envisagée pour des raisons de sécurité). Les produits de biocontrôle, les produits qualifiés à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique restent autorisés.

    Pour en savoir plus, « Ma commune sans pesticide : le guide des solutions »

    La vente de pesticides dans les jardineries ne se fait plus en libre-service.

    Afin de garantir la délivrance d’un conseil adapté, notamment pour les produits les plus dangereux, la vente en libre-service n’est plus possible depuis le 1er janvier 2017. Ces produits sont délivrés après un conseil personnalisé donné par un vendeur certifié. L’interdiction s’applique quel que soit le lieu de vente : grande distribution, magasins de bricolage et jardinerie.

    Cette mesure préfigure la prochaine étape prévue par la loi de transition énergétique : au 1er janvier 2019, la vente des pesticides chimiques sera interdite de vente, de détention et d’utilisation pour les particuliers (sauf les produits de biocontrôle, les produits qualifiés à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique).

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

    Affiche 1 loi Labbé   Affiche 2 Loi Labbé   Affiche 3 loi Labbé   
    Affiche 4 loi Labbé      Affiche 6 loi Labbé