Comment agir ?

Que vous soyez particulier, collectivité, association, syndic de copropriété, jardinerie ou paysagiste, vous pouvez agir pour réduire l'utilisation de pesticides et promouvoir l'entretien des espaces verts et des jardins au naturel.
Jardinage au naturel

Associations, collectivités... sensibilisez au jardinage au naturel

Pour un meilleur respect de la nature et de la biodiversité, et pour réduire les pollutions par les pesticides, tout nous pousse à sensibiliser le public aux dangers des pesticides et sur les alternatives au jardin. Différentes actions d'informations sont possibles : articles dans les bulletins communaux, expositions, diffusion de livrets, réunions publiques... Les associations partenaires du programme « Eau et Pesticides » peuvent vous fournir les éléments nécessaires à votre communication.
Vous pouvez également organiser localement l'opération « Bienvenue dans mon jardin », où des jardiniers amateurs ouvrent leurs portes afin d'échanger sur leurs pratiques de jardinage au naturel.

inventaire

Particuliers, agissez !

Particuliers agissez !

En jardinant au naturel et en favorisant les échanges entre jardiniers, vous contribuez à la préservation des ressources en eau et de la biodiversité : jardinez sans pesticides, ouvrez les portes de votre jardin dans le cadre de l'opération « Bienvenue dans mon jardin », participez à l'association de jardinage ou d'environnement de votre commune... Vous pouvez également marquer votre engagement en apposant un autocollant « Pesticides, non merci » sur votre boite aux lettres ! Pour vos achats jardin, favorisez les jardineries signataires de la charte « Jardiner au naturel, ça coule de source ! » qui se sont engagées à conseiller le public vers des solutions de jardinage au naturel.


Si vous n'êtes pas responsable de vos espaces verts, vous pouvez agir auprès de votre collectivité, de votre paysagiste ou de votre copropriété pour qu'ils modifient leurs pratiques d'entretien.


Vous pouvez aussi favoriser une agriculture sans pesticides en choisissant des aliments issus de l'agriculture biologique, produits localement et en soutenant des producteurs dans le cadre d'Amap par exemple.

Collectivités : aidez vos habitants à changer de regard

collectivités agissez !

Quelques herbes folles qui poussent à droite, à gauche sur les trottoirs, dans les caniveaux, entraînent souvent de plaintes des riverains. En effet, les changements de pratiques d'entretien communales ne sont pas toujours bien compris des habitants : ils doivent être accompagnés d'une information grand public... Plusieurs possibilités s'offrent à vous : information dans les bulletins communaux, panneaux de signalisation, soirée d'information, expositions... Vous pouvez également organiser des événements plus spécifiques comme l'animation « Ma ville est belle sans pesticides » ou mettre en place l'opération « Végétalisons nos murs et nos trottoirs »

Et montrez l'exemple!

Pour sensibiliser les habitants, la collectivité se doit d'être exemplaire, ce qui impose de trouver des solutions pour entretenir les espaces verts et la voirie sans pesticides. Plusieurs solutions s'offrent à vous : concevoir l'espace public pour limiter le désherbage, laisser pousser dans certains endroits ou encore, utiliser des appareils alternatifs dans les espaces où vous devez impérativement désherber. Contactez votre syndicat de bassin versant, il pourra vous aider à mettre en place un plan de désherbage communal. Renseignez vous également auprès des communes qui ont modifié leurs pratiques avec succès ! Vous pouvez aussi favoriser une agriculture sans pesticides sur votre territoire : en introduisant des aliments issus de l'agriculture biologique dans les cantines et en aidant l'installation d'agriculteur biologique, vous favorisez ce mode de production sans pesticides ni ogm.