Charte jardinerie

Jardiner au naturel, ça coule de source !

La charte « Jardiner au naturel, ça coule de source ! » est un engagement pris entre les collectivités, associations et jardineries d'un territoire.

Le but de la charte est de faire baisser durablement la vente des pesticides tout en augmentant la vente d'alternatives non chimiques. En 2012, près de 240 jardineries bretonnes se sont engagées en faveur de solutions sans pesticide.

En signant cette charte, les jardineries s’engagent à conseiller leurs clients vers des techniques de jardinage au naturel et à mettre en avant les solutions sans pesticides dans leurs rayons.

Pour ce faire, les collectivités et associations mettent en place des formations pour les vendeurs, mettent à disposition des jardineries des supports de communication à mettre en magasin et assurent la communication et la sensibilisation du public.




Jardiner au naturel : ça coule de source !

Contact :
Julien Chapelain
Jardiner au naturel, ça coule de source !
  •  Cartographie des territoires engagés 2013
     

      Magasins signataires de la Charte du Bassin Rennais :
    1. Agri Melesse - Melesse
    2. Bricomarché – Liffré
    3. Castorama – Saint-Jacques-de-la-Lande
    4. Coop de Broons – Irodouer
    5. Coop de Broons – Broons
    6. Ets Seyeux – Luitré
    7. Gamm vert – Acigné
    8. Gamm vert – Collinée
    9. Gamm vert – Mordelles
    10. Gamm vert – Pacé
    11. Gamm vert – Plélan-le-Grand
    12. Jardiland – Cesson-Sévigné
    13. Jardiland – Lecousse
    14. Jardiland – La Mézière
    15. Jardinerie de la Seiche – Vern-s/Seiche
    16. Jardinerie de la Gare – Fougères
    17. La Maison Point vert – La selle-en-Luitré
    18. Leroy Merlin – Betton
    19. Leroy Merlin – Chantepie
    20. Lysadis – Laillé
    21. Lysadis – Noyal Châtillon sur Seiche
    22. Magasin vert – Betton
    23. Point vert – Javené
    24. Point vert – Saint-Brice-en-Coglès
    25. Point vert – L’Hermitage
    26. Point vert – Liffré
    27. Point vert – Broöns
    28. Point vert le jardin – Bruz
    29. Tout Faire – Gévezé
    30. Truffaut – Pacé
    31. Truffaut – Rennes

     Maison de la consommation et de l'environnement    Rennes Métropole    Syndicat mixte de production d'eau potable du Bassin rennais     logobvii     Jardinier de France   logocac21

    Contact :
    Guénaellle Noizet – Maison de la consommation et de l’environnement – tél : 02 99 30 35 50


     

      Magasins signataires de la Charte de la Rade de Brest :
    1. Castorama – Brest
    2. Gamm vert – Chateauneuf-du-Faou
    3. Gamm vert – Daoulas
    4. Gamm vert – Carhaix
    5. Gamm vert – Telgruc / Mer
    6. Jardiland – Guipavas
    7. Jardi Leclerc – Châteaulin
    8. Jardi Leclerc – Crozon
    9. Magasin vert – Brest
    10. Magasin vert – Landerneau
    11. Magasin vert – Landivisiau
    12. Mr bricolage – Landivisiau
    13. Mr bricolage – Saint-Renan
    14. Point Vert – Châteaulin
    15. Point Vert – Pleyben
    16. Point vert le jardin – Carhaix
    17. Point vert le jardin – Crozon
    18. Point vert le jardin – Guipavas
    19. Point vert le jardin – Hanvec

    logo SBE       logomab2

    Contacts :
    Jérôme Vassal – Syndicat de bassin de l'Elorn – 02 98 25 93 51
    Charly Rio – Maison de la bio 29 – 02 98 25 80 33
     


     

      Magasins signataires de la Charte de l'Odet :
    1.Triskalia – Pluguffan
    2.Espace Emeraude – Briec
    3.Gamm vert – Briec
    4.Magasin vert – Quimper
     
    5.Point vert – Briec
    6.Point vert – Plogonnec
    7.Point vert – Saint-Evarzec
    8.Truffaut – Quimper

    Aménagement et gestion du bassin versant de l'Odet      logomab2

    Contacts :
    Anne-Sophie Blanchard – Sivalodet – 02 98 98 88 54
    Charly Rio – Maison de l’agriculture biologique – 02 98 25 80 33
     

    • Télécharger la fiche de la charte "Odet"


     

      Magasins signataires de la Charte de la Baie de Douarnenez  :
    1. Bricomarché – Douarnenez
    2. Point vert le jardin – Douarnenez
    3. Weldom – Douarnenez
     
     

       Logo Epab

    Contact :
    Ludovic Desruelles – Établissement public de gestion et d'aménagement de la baie de Douarnenez – tél : 09 75 17 79 80 
     


     

      Magasins signataires de la Charte Ouest Cornouaille :
    1. Jardinerie Landan – Confort-Meilars
    2. Jardi E-Leclerc – Pont l’Abbé
    3. Magasin vert - Plonéour-Lanvern
    4. Monsieur Bricolage - Guilvinec
     
    5. Point vert – Plovan
    6. Point vert le jardin – Pont-Croix
    7. Weldom – Plouhinec
    8. Weldom - Plonéour-Lanvern

    Syndicat Mixte du Sage Ouesco  

    Contact  :
    Thomas Picheral – Syndicat Mixte du SAGE OUESCO – tél : 02 98 75 08 08
     


      Magasins signataires de la Charte de la Vilaine Amont :
    1. Agrial – Balazé
    2. Agrial – Etrelles
    3. Brico Pro Delagrée – Etrelles
    4. Bricomarché – Vitré
    5. Espace Emeraude – Vitré
    6. Gamm vert – Bourgneuf-la-Forêt
    7. Gamm vert – Juvigné
     
    8. Gamm vert – Saint-Pierre-La-Cour    
    9. Gamm vert – Vitré
    10. Hautbois jardinerie – Vitré
    11. Jardinerie de la Forêt – La Bouexière
    12. Mr Bricolage - Châteaubourg
    13. Point vert – Châteaubourg
    14. Végam – Bais
    15. Végam – Val-d’Izé

    Bassin versant de Vilaine Amont       Vitré communauté

    Contacts :
    Virginie Tondeur – Syndicat intercommunal du bassin versant de Vilaine Amont – tél : 02 99 74 50 15
    Brigitte Sejourne – Vitré communauté - tél : 02 99 74 70 20

     

     

     

      Magasins signataires de la Charte du Trégor :
    1.Bricomarché - Bégard
    2.Bricomarché - Ploulec’h
    3. Bricorama - Lannion
    4. Bricorama - Minihy-Tréguier
    5. Bricorama - Perros Guirec
    6. Catena - Penvénan
    7. Eolys - Louargat
    8. Gamm vert - Coatreven
    9. Gamm vert -Lannion
     
    10. Magasin vert - Lannion
    11. Mr Bricolage – Lannion
    12. Mr Bricolage - Trégastel
    13. Pépinières du jaudy - La Roche Derrien
    14. Point vert - Plounevez Moedec
    15. Point vert Le Jardin – Bégard
    16. Point vert Le Jardin – Plestin-les-Grèves
    17. Vive le Jardin - Trégastel

     Bassin versant de la Lieue de Grève      leguer       Jardins pour demain     erb

    Contacts :
    Nadège Gicquel – Comité de bassin versant du Léguer - tél : 02 96 05 09 24
    Maël Le Guen – Syndicat mixtes des bassins versants du Jaudy Guindy Bizien et des ruisseaux côtiers - tél : 02 96 15 19 19
    Dominique Le Goux – Eau & rivières de Bretagne - tél : 02 96 21 14 70
    Philippe Munier – Jardins pour demain - tél : 09 50 24 95 32

     

     

     

      Magasins signataires de la Charte Argoat-Goëlo :
    1. Bricomarché – Saint Agathon
    2. Calipro - Lanvollon
    3. Triskalia - Plouha
    4. Espace Emeraude - Plouisy
    5. Gamm Vert - Bourbriac
    6. Gamm Vert – Guingamp
    7. Gamm Vert - Lanvollon
    8. Gamm Vert - Lézardrieux
     
    9. Gamm Vert - Paimpol
    10. Gamm Vert – Plouagat
    11. Gamm vert - Pontrieux
    12. Gamm Vert - Pordic
    13. Gamm Vert – Saint Quay Portrieux
    14. Magasin Vert - Paimpol
    15. Point Vert - Plouha
    16. Point Vert - Pordic
    17. Point Vert - Plouagat

     Smega        erb

    Contacts :
    Isabelle Cadiou – SMEGA - tél : 02 96 58 29 80
    Dominique Le Goux – Eau & rivières de Bretagne - tél : 02 96 21 14 70 20

     

     

     

      Magasins signataires de la Charte Oust Amont et Lié:
    1. Eolys - Plemet
    2. Eolys - Plouguenast
    3. Eolys – Ploeuc sur Lié
    4. Gamm vert – Loudéac
    5. Mr Bricolage - Loudéac
     
    6. Point Vert – Corlay
    7. Point Vert – La Chèze
    8. Point Vert – Plessala
    9. Point Vert – Ploeuc sur Lié
    10. Point Vert – Saint Hervé

     Symeol        Mir

    Contact :
    Aurore Monvoisin – Syndicat mixte environnement de l'Oust Amont et du Lié - tél : 02 96 66 69 57

     

     
     

      Magasins signataires de la Charte de la Meu :
    1. Bricomarché – Pleumeleuc
    2. Demeuré-Jardinautes – Iffendic
    3. Espace Emeraude - Montfort-sur-Meu
    4. Mr Bricolage – Saint Méen le Grand
    5. Mr Bricolage – Montfort-sur-Meu

    6. Maison verte – Montauban de Bretagne
    7. Point vert – Saint-Méen le Grand
    8. Végam – Romillé
    9. Végétal Passion – Montauban de Bretagne
    10. Weldom – Bréal sous Monfort

     

     Meu      EES       Jardins de Brocéliande     EPM      JDF

    Contact :
    Carole Fouville – Syndicat du Meu - tél : 02 99 09 25 45
     

    • Télécharger la fiche de la charte "Meu"



     

      Magasins signataires de la Charte Rance-Guinefort-Frémur-Linon :
    1. Coop de Broons – Evran
    2. Coop de Broons – Plouasne
    3. Enault Rochereuil – Dinan
    4. Gamm Vert – Miniac Morvan
    5. Gamm Vert – Lanvallay
    6. Gamm Vert – Saint Méloir des Ondes
    7. Jardins de Beausoleil - Pleugeuneuc
    8. Magasin Vert – Taden
     
    9. Mr Bricolage – Léhon
    10. Point vert – Saint Méloir des Ondes
    11. Point vert – Combourg
    12. Point vert - Tinténiac
    13. Potdevin Samuel – Evran
    14. Super Catena - Combourg
    15. Truffaut – Saint Jouan des Guérets
    16. Végam - Tinténiac
     

     coeur    Linon      Dinan      smpepce      faur      re

    Contacts :
    Xavier Laurent – Comité Opérateur des Elus et Usagers de la Rance et de la Côte d’Emeraude - tél : 02 96 82 31 78
    Nathalie Oliviero – Syndicat du bassin versant du Linon - tél : 02 99 45 39 33

     

     

      Magasins signataires de la Charte Baie de Saint-Brieuc :
    1. Appro de la Baie – Ploufragan
    2. Bricomarché – Trégueux
    3. Bricomarché – Lamballe
    4. Calipro Socobati – Lamballe
    5. Calipro Socobati - Plestan
    6. Coopérative du Gouëssant – Quessoy
    7. Coopérative du Gouëssant – Quintin
    8. Coopérative du Gouëssant – Trédaniel
    9. Coopérative du Gouëssant – Yffiniac
    10. Gamm Vert – Lamballe
    11. Gamm Vert – Le Foeil Quintin
    12. Garun Paysanne – Comptoir du village – Henansal
    13. Garun Paysanne – Comptoir du village – Planguenoual
    14. Leroy Merlin Terrasses et jardins–Langueux
    15. Les Compagnons des saisons - Hillion
    16. Magasin Vert – Plérin
    17. Mr Bricolage - Lamballe
    18. Point Vert – Bréhand
    19. Point Vert - Hillion
    20. Point Vert – Penguily
    21. Point Vert – Plaintel
    22. Point Vert – Ploufragan
    23. Point vert – Saint Alban
    24. Point vert le Jardin – Saint Brandan
    25. Truffaut – Trégueux
    26. Pépinière du penthièvre - Lamballe
     

    psbcane        erb

    Contacts :
    Franck Jubert – Pays Saint Brieuc - tél : 02 96 58 08 08
    Géraldine Le Marchand - Côte d'Armor Nature Environnement - tél : 02 96 62 06 40
    Dominique Le Goux – Eau & rivières de Bretagne - tél : 02 96 21 14 70 20

     

     

      Magasins signataires de la Charte Scorff - Pays de Lorient :
    1. Comptoir du village - Guémené-sur-Scorff
    2. Comptoir du village - Plouay
    3. Espace vert UKL - Languidic
    4. Jardiland – Lanester
    5. Leclerc jardinerie – Larmor Plage
    6. Leroy Merlin – Quéven
    7. Monsieur Bricolage – Lanester
     
    8. Monsieur Bricolage - Ile de Groix
    9. Point vert – Cléguer
    10. Point vert - Guémené-sur-Scorff
    11. Point vert - Quéven
    12. Point vert le Jardin – Ploemeur
    13. Point vert le Jardin – Hennebont
    14. Truffaut – Lorient

    scorff      TH       erb      agglolorient

    Contacts :
    Sylvain Sabatier – Syndicat du Scorff - tél : 02 97 32 50 34
    Céline Pincemin - Lorient Agglomération - tél : 02 97 02 23 10
    Estelle Le Guern – Eau & rivières de Bretagne - tél : 02 97 87 92 45
    William Becque - Tarz Heol - tél : 02 97 21 17 43
     



     

      Magasins signataires de la Charte Grand Bassin de l'Oust :
    1. Bricomarché – Ploërmel
    2. Bricomarché – Redon
    3. Bruno le jardinier – Rieux
    4. Comptoir du village – Brehan
    5. Comptoir du village - Saint-Jean de Brevelay
    6. Demeuré SARL – Mauron
    7. Espace Emeraude - Ploërmel
    8. Gamm vert - Ploërmel
    9. Gamm vert – Merdrignac
    10. Gamm vert – Josselin
    11. Jardinerie du Lac – Ploërmel
    12. Point vert - Malestroit
    13. Point vert - Guer
     
    14. Point vert - Mauron
    15. Point vert - Merdrignac
    16. Point vert - Ploërmel
    17. Point vert - Maure de Bretagne
    18. Point vert - Elven
    19. Point vert - Questembert
    20. Point vert – Brehan
    21. Point vert – Josselin
    22. SARL Paul Duclos – Lanouée
    23. Vegam - Mernel
    24. Vegam – Ruffiac
    25. Vilaverdé – Redon
    26. Weldom - Ploërmel

    gbo         erb

    Contacts :
    Frédéric Briend – Syndicat Mixte du Grand Bassin de l’Oust - tél : 02 97 73 36 49
    Estelle Le Guern – Eau & rivières de Bretagne - tél : 02 97 87 92 45
     

     
     

      Magasins signataires de la Charte Léon Trégor :
    1. Espace Emeraude – Plouigneau
    2. Magasin vert – Morlaix
    3. Magasin vert - Saint Martin des Champs
    4. Mr Bricolage – Morlaix
     
    5. Point vert - Lanmeur
    6. Point vert - Plougasnou
    7. Point vert le jardin – Saint Pol de Léon

    smgcetpm      smhl        smpteh         afqp         cpie

    Contacts :
    Pierre Jalliffier - SAGE Léon Trégor - 02 98 79 64 89
    Bénédicte Compois - CPIE Base du Douron - 02 98 67 53 38
     

     

      Magasins signataires de la Charte Baie de la Forêt :
    1. Brico Pro Hobby Ouest - Rosporden
    2. Bricomarché – Concarneau
    3. Cecab - Melven
    4. Comptoir du Village - Rosporden
    5. Comptoir du Village – Tregunc
    6. Jardiland - Concarneau
     
    7. Magasin vert - Concarneau
    8. Magasin vert – Fouesnant
    9. Mr Bricolage - Concarneau
    10. Point Vert - Rosporden
    11. Point vert le jardin - Trégunc
    12. Weldom - Fouesnant

    cca       pf         mab2

    Contact :
    Brice Guesdon - Communauté de Concarneau Agglomération - 02 98 50 50 17
     

     

  •  

     

    La charte est née d'un constat : alors que le consommateur était sensibilisé au jardinage au naturel, en jardinerie, le conseil était contradictoire et l'offre faible.

    Les débuts d'une sensibilisation au jardinage au naturel

    En 1997, une étude sur l’utilisation des pesticides par les jardiniers amateurs de la Mce était rendue à la Direction générale de la concurrence, de la consommation
    et de la répression des fraudes. Elle révélait notamment l'inconscience des jardiniers amateurs des dangers que représentaient l'utilisation des pesticides à la fois sur leur propre santé et sur l'environnement.

    En 1998, né le premier programme d’actions multipartenarial rassemblant des associations, des collectivités locales et les pouvoirs publics : le programme "Eau et pesticides, effet sur la santé et sur l'environnement". Ses objectifs sont la sensibilisation du grand public aux dangers des pesticides et l'évolution de leurs pratiques vers l’utilisation d’alternatives avec le jardinage au naturel.

    Plusieurs moyens sont mis en oeuvre pour atteindre ses objectifs :


    Panneau Bienvenue dans mon jardinSalon de jardinage : Délices des plantes
    création d’outils d’information : des expositions, des livrets, ce site Internet
    actions diverses : conférences, débats, portes ouvertes de jardin avec l'opération "Bienvenue dans mon jardin", travail sur la réglementation qui a résulté par une première évolution réglementaire :  l'arrêté « fossé » en 2005.

     




    De la naissance de la charte à aujourd'hui

    Réunion de la charte du bassin rennais
    C'est en 2004 que le constat est fait sur la contradiction entre la volonté locale des associations et collectivités de sensibiliser au jardinage au naturel et les conseils en jardineries de vendre toujours plus de pesticides.


    Un premier travail avec les distributeurs est entrepris en 2005 avec la signature de la première charte sur agglomération rennaise et ses bassins d’alimentation en eau. Elle réunit alors Rennes Métropole, le SMPBR, Jardiniers de France, la Mce et 25 jardineries sous l’égide de la DGCCRF.


    Fort du succès de cette action, basée sur des engagements réciproques, en 2007, le Conseil Régional de Bretagne décide de la régionaliser et mandate la Mce pour coordonner cette régionalisation et accompagner les collectivités et associations bretonnes à mettre en place cette charte sur leur territoire.

    En 2013, 16 chartes ont été signées entre associations-collectivités locales et les jardineries de leur territoire regroupant au total 233 magasins.

  • De la formation des vendeurs...
    Formation de niveau 2

    Chaque année, les collectivités et associations organisent des formations pour les vendeurs des jardineries.
    Les vendeurs sont formés sur :
    - les problèmes posés par les pesticides sur la santé et l’environnement,
    - les principes du jardinage au naturel : le travail en amont pour éviter le désherbage, les maladies, les invasions d’insectes…
    - les matériels et produits pouvant être conseillés et vendus en magasin à la place des pesticides.
    - les techniques de vente des alternatives, trame argumentaire…


    A la fin de chaque formation, un jeu de rôle est organisé :
    une personne joue le rôle d’un client, une autre d’un vendeur. Cela permet de s’exercer sur le conseil client vers des techniques de jardinage au naturel. Pour chaque question, le vendeur doit fournir une solution curative pour régler le problème mais doit également conseiller une méthode préventive afin d’éviter que le problème ne se représente. Il doit ensuite emmener le client vers les produits et matériels conseillés (les solutions de jardinage au naturel ne se trouvent pas dans le rayon pesticides).



    Pour qui ?
    Les jardineries s’engagent à former au moins un vendeur du rayon pesticides par an. Mais les organisateurs des formations invitent les jardineries à envoyer un maximum de vendeurs de rayons divers (plantes, outillage…). En effet, les solutions de jardinage au naturel étant dispersées dans tout le magasin, il est important que tous les vendeurs concernés soient formés.


    Des formations graduelles et évolutives
    Formation de niveau 3 en extérieur

    3 niveaux de formation sont  proposés aux vendeurs :
    - les formations initiales à destination des vendeurs encore non formés.
    - les formations d'approfondissement pour les vendeurs ayant déjà suivis la première formation
    - certaines formations de perfectionnement sont également organisées sur des thématiques précises : les ravageurs, le potager, la pelouse, l’aménagement du jardin…


    Chaque année, les collectivités et associations font évoluer le contenu des formations. Ainsi un vendeur peut participer tous les ans en approfondissant à chaque fois ses connaissances.



    Graphique évolution des réponses orientées vers des solutions de jardinage snas pesticides... à l'évolution du conseil.


    La formation permet au vendeur d'être capable de conseiller et d'orienter un client vers des solutions de jardinage au naturel.

    Chaque année, des clients mystères passent dans les jardineries pour évaluer ce conseil.

    Evolution de la qualité du conseil déshrebage pour la charte du bassin rennais.

  • Les associations et collectivités ont mis en place toute une communication pour orienter le consommateur en magasin.

    On peut différencier :


    ►Les supports d'information pour les jardiniers amateurs mais aussi les vendeurs en magasin :
    Présentoir à jardifiches de la charte

    • les 4 livrets sont un point de documentation lors de l'achat d'un produit

    • les 10 jardifiches sont également une documentation disponible pour le consommateur, elles sont disposées dans un présentoir spécialement conçu.



    ►Les supports d'identification pour mettre en avant les produits et matériels promus par la charte :

     Support de communication : affiche magasin



    • l'affiche magasin à l'entrée du magasin, indiquant son adhésion à la charte






    Support de communication : Stop produit et réglette alternative

    • la réglette verte "alternative" mise sous les produits alternatifs.
    • les stops produit pour rail et pour broche avec le logo de la charte « Jardiner au naturel, ça coule de source ! »

    Support de communication : pannonceau

    • les 8 panonceaux informatifs à placer auprès des alternatives correspondantes.
    Les paillis, les plantes couvre-sols, le composteur, les composts et fumiers, le récupérateur d’eau de pluie, le broyeur de végétaux, le scarificateur et les abris à auxiliaires.




    • les 13 affiches « produit » mettant en avant un produit promu par la charte
        les paillis organiques, les outils pour désherber, les engrais organiques, les composteurs, les plantes couvre-sols, les engrais verts, les voiles anti-insectes, les pièges à phéromone, les abris pour auxiliaires, les plantes résistantes, les haies fleuries, les récupérateurs d’eau de pluie et les broyeurs.

    • les affiches références servant à promouvoir des articles du magasin en relation avec la charte.

    • l’autocollant pour mettre en avant des produits de la charte.


    ►Les supports de signalisation des pesticides  :


     Support de comunication : affiche réglementaire


    • l'affiche réglementation : il s'agit d'un visuel de l’arrêté préfectoral de février 2008 relatif à l’interdiction de traitements à proximité des points d’eau et aux distances de sécurité. Son affichage est obligatoire dans les surfaces où ces produits sont vendus.



    Support de communication : réglette pesticide



    • les 3 réglettes rouges "pesticides" avec des alertes sur les pesticides à mettre sous les pesticides.
    Un second message est présent qui suggère de s’adresser à un vendeur pour obtenir des conseils : « Pour faire un choix différents, adressezvous au vendeur conseil de votre magasin. ».

     


     


    Télécharger le document regroupant l'ensemble des supports de communication  "Supports de communication de la charte"

     

  • Mise en avant de solutions de jardinage au naturel
    L'objectif de la charte est de faire baisser de manière durable la vente de pesticides et de les remplacer par des solutions de jardinage au naturel.

    A travers cet objectif, il s'agit bien de remplacer les pesticides par des techniques de jardinage au naturel et non d'un simple remplacement de produit nuisible par des produits moins nuisibles : bio, utilisable en agriculture biologique, ...

    L’annexe 4 de la charte dresse une liste des solutions sans pesticides à promouvoir dans les magasins.


    En voici quelques unes :


    Les paillis


    Les paillis, qu’ils soient plastiques ou idéalement organiques, remplissent une double fonction :
    • ils empêchent la montée des herbes indésirables et  ainsi la concurrence qu’elles peuvent poser aux plantations du jardinier
    • ils permettent de conserver l’humidité du sol : « un paillage vaut deux arrosages ».

    Les paillages organiques permettent en outre d’apporter progressivement un peu de matière organique au sol, de favoriser la vie biologique du sol et de limiter son tassement. Un broyeur peut également permettre  de découper les tailles importantes pour en produire un paillis efficace. 
     
    Les paillages

    Exemples de paillis
    : écorces ou aiguilles de pin, bâche plastique, bâche tissée, paillettes de lin, écorces de cacao, le broyage des déchets de jardin (taille, pelouse séchées…).
     


    Les plantes couvre-sols

    Les plantes couvre-sols sont des plantes qui, choisies pour leur esthétique, ont un fort pouvoir couvrant qui leur permet d’occuper rapidement l’espace et d’empêcher ainsi la pousse d’herbes indésirables.

    On les utilise pour tapisser le sol des parterres de plantations, des talus, des haies, des pieds d’arbre.
     
    Les géranium peuvent être utilisés en couvre sol

    Exemples de plantes couvre-sols : consoude à grandes fleurs, géranium des bois ou à grosses racines, marjolaine naine dorée, lamier, petite pervenche, etc... 
     
     


    Une haie diversifiée est une arche de vie
    Les haies fleuries

    Les haies fleuries sont à la fois « le couvert » et « le dortoir » de nombreux auxiliaires du jardin :
    • leur allure touffue accueille de nombreuses espèces d’oiseaux et les feuilles mortes tombées à leurs pieds seront le refuge des coccinelles, carabes…
    • leurs fleurs, dès la fin de l’hiver pour les plus précoces jusqu’à la fin de l’automne, et leurs fruits permettent de nourrir les pollinisateurs et les fructivores.
     

    Les plantes moins sensibles aux maladies

    Légumes ou fruits…. Certaines variétés de plantes cultivées sont plus sensibles aux maladies. Des variétés sont connues pour mieux résister que d’autres aux maladies les plus courantes : mildiou, rouille, cloque….
    Elles évitent ainsi de nombreux désagréments.
    Les légumes résistants sont moins sensibles au maladie

    • Tomates les moins sensibles au mildiou : Fandango, Pyros, Ferline…
    • Pommes de terre peu sensibles au mildiou : Eden, Naturella, Bernadette…
     




    Les engrais verts

    Réservés pour le potager, les engrais verts sont des plantes qui, semées après une récolte, occuperont rapidement la  terre restée nue.

    Au-delà de leur pouvoir couvrant empêchant l’invasion par des herbes indésirables, les engrais verts ont une double action : Les engrais verts ont de nombreux avantages
    • ils capturent les reliquats d’éléments fertilisants présents dans le sol et empêchent ainsi qu’ils soient emportés par les pluies vers les ressources en eau,
    • ils contribuent à aérer les sols et à améliorer leur structure : élément clé d’un sol fertile.

    Exemples d’engrais verts : moutarde, phacélie, colza d’hiver… 
     

    Les composteurs, les engrais organiques et les amendements

    Le compost est un excellent engrais pour les jardins
    L’achat d’un composteur individuel pour composter soi-même ses déchets permet d’obtenir un engrais naturel, complet, gratuit, qui favorise la vie du sol tout en limitant du tiers la poubelle de déchets ménagers avec tous les bénéfices collectifs en terme de transport et de traitement des déchets que cela comporte. 

    Au-delà, on trouve en jardinerie un grand nombre d’engrais organiques (compost, fumiers composts…) et d’amendements (chaux, dolomie…).
    Peuvent être compostés : les épluchures et fanes de légumes, les coquilles d’œufs, le marc de café…
     

    Les récupérateurs d’eau de pluie

    Elément un peu à part, car la récupération d’eau de pluie n’a pas d’impact direct sur l’utilisation de pesticides. Le récupérateur d’eau de pluie est néanmoins un outil indispensable pour le jardinier car il permet d’obtenir une eau gratuite, abondante, sans puiser dans les ressources afin d’arroser les plantes.

    L’arrosage est une des clés d’une plante en bonne santé.
     

    ► L’accueil des animaux auxiliaires
    abri à coccinelle

    Coccinelles, perce-oreilles, hérissons, mésanges… accueillir des auxiliaires dans son jardin, c’est possible, à condition de leur laisser des lieux pour s’abriter et de ne pas empoisonner leurs proies.
    De nombreux abris peuvent être installés dans le jardin pour les accueillir.
     

    Les barrières et pièges contre les nuisibles

    Pour empecher les insectes de ravager des récoltes, il suffit parfois de les retenir. Il existe de nombreux pièges (taupes, limaces…) ou des barrières (voile anti-insecte, filet de protection contre les oiseaux…).
     
    Les outils




    De nombreux outils permettent de limiter l’utilisation des pesticides au jardin, des plus simples (binette, sarcloir, couteau à désherber…), aux plus évolués (broyeur, scarificateur…).



     


    • Télécharger le document regroupant l'ensemble des solutions promues dans le cadre de la charte  "Annexe 4"
  • Pour diminuer durablement la consommation de petsicides de jardin et orienter le choix vers des solutions au naturel, les signataires se sont engagés à respecter plusieurs points précis.


    Les engagements des partenaires publics et des associations (article 2.2 de la charte)

    • prendre en charge un plan de communication en direction du grand public visant à promouvoir les solutions sans pesticides et à les orienter vers les enseignes signataires de la charte

    • concevoir et mettre à disposition des jardineries des outils de communication pour promouvoir les solutions sans pesticides

    • assurer la formation des vendeurs sur les risques liés à l’utilisation des produits phytosanitaires, sur les solutions sans pesticides et sur les outils mis à disposition dans le cadre de la charte

    • déterminer et promouvoir des articles que les enseignes signataires ont à disposition

    • respecter la confidentialité des données transmises par les enseignes en matière de suivi des ventes.


    Les engagements des jardineries (article 3.2. de la charte)


    • avoir au moins un vendeur chargé du rayon phytosanitaires ayant suivi une des sessions de formation proposées dans le cadre de la charte par les collectivités publiques et les associations

    • disposer en magasin du maximum d’articles du tronc commun promus par la charte et développer les autres solutions possibles

    • décliner dans la surface de vente les supports mis à disposition dans le cadre de la charte

    • créer au moins un temps fort pour la promotion des solutions sans pesticides d’une durée équivalente à au moins 2 semaines sur la période mars-mai ou septembre octobre. Ce temps fort pourra consister en la mise en place d’un podium de démonstration sur les solutions de jardinage au naturel

    • ne pas diffuser d’information discréditant les techniques de jardinage au naturel et faisant apparaître les pesticides comme indispensables et sans risque pour la santé et l’environnement

    • apporter à chaque client demandeur d’un conseil sur les produits phytosanitaires, une information sur les risques et sur les solutions sans pesticides susceptibles d’être mises en œuvre

    • désigner un responsable du suivi de la charte au sein du magasin et participer au groupe de suivi de la charte animé par la Ddccrf

    • fournir les éléments nécessaires à l’évaluation de la charte


    Evaluation des engagements

    Chaque année, les engagements des associations-collectivités et des jardineries sont évalués.

    L'opinion des jardineries sur les engagements des collectivités et associations font l'objet à deux reprises d'une enquête :

    Enquête formation: les vendeurs participant aux formations donnent leur appréciation sur le contenu et l’organisation de la formation. Ils sont également invités à proposer des thématiques ou des sujets d’approfondissement pour l’année suivante.

    Enquête qualitative : les responsables du suivi de la charte dans les magasins donnent leurs avis sur la charte, sa mise en place et ses retombées, l’évolution de la demande des clients, mais également sur les engagements des collectivités et associations (sur la communication, les supports…).


    Concernant les jardineries, leurs engagements sont évalués à travers :
    Enquête consommateur : afin de vérifier que les vendeurs conseillent vers des techniques de jardinage au naturel, les bénévoles des associations vont de manière anonyme dans les magasins et les interrogent.

    Enquête supports : les collectivités et associations vérifient la présence des supports de communication en jardinerie et vérifient qu'un temps fort a été réalisé dans l'année.

    Enquête annexe 4 : elle consiste à noter l’ensemble des solutions promues par la charte (répertoriées dans l’annexe 4 du document de charte). Elle est réalisée à partir de la deuxième année de signature du magasin puis tous les 2 ans pour montrer une évolution de l’offre disponible en magasin.

    Enquête quantitative : les jardineries transmettent leurs chiffres d’affaire et quantités de produits vendus de désherbants, produits de traitement biologique ainsi que des matériels représentatifs de l’évolution des pratiques comme le composteur ou le broyeur.


    En plus de ces enquêtes, la participation aux formations et aux réunions bilans, la rapidité des retours des chiffres de vente et leurs précisions sont prises en compte.

    Tous les ans, les magasins reçoivent un bilan personnalisé, confidentiel, reprenant les résultats globaux de l’ensemble des jardineries du secteur ainsi que leurs résultats individuels. Le pourcentage de respect des engagements est réalisé par l'application d'une pondération.
     

  • Pesticides, les responsables
    Réduire l’utilisation des pesticides en Bretagne est un objectif prioritaire.Il cible l'ensemble des acteurs : agriculteurs, collectivités, particuliers, asociations et distributeurs. Rgéion Bretagne



    Afin d’y contribuer, la Maison de la consommation et de l'environnement, soutenue par la Région Bretagne, anime le dispositif « Jardiner au naturel, ça coule de source !».



    Au printemps 2012, près de 240 jardineries bretonnes l'ont signé et se sont engagées à conseiller et mettre en avant des solutions de jardinage sans pesticides dans leurs rayons.
    Rayon pesticides en magasin

    Après plusieurs années de sensibilisation aux techniques de jardinage au naturel, les collectivités et associations ont compris qu’il fallait également convaincre les distributeurs de privilégier sur leurs lieux de vente des solutions sans pesticides.



    La charte « Jardiner au naturel, ça coule de source ! » est née de cette volonté.

    Présentoir de la charte

    Signée pour la première fois en 2005 entre la Mce, Rennes Métropole, le Syndicat mixte de production d'eau potable du bassin rennais, Jardiniers de France et 25 jardineries, elle a pour but de faire baisser la vente des pesticides, en augmentant en contre partie la vente de produits alternatifs.

    Cette action est basée sur la formation des vendeurs et la mise en avant des solutions de jardinage au naturel.





    16 territoires engagés dans la démarche
    Carte de répartition des territoires signataires
    Fort du succès de cette démarche, le Conseil régional de Bretagne a décidé d’impulser l’extension de la charte à d’autres territoires bretons et mandaté la Mce pour  accompagner les collectivités et associations dans cette démarche.

    Jusqu’en 2011, 14 chartes ont été signées :
    Bassin Rennais, Rade de Brest, Baie de Douarnenez et Goyen, Odet, Vilaine Amont, Trégor et Argoat-Goëlo, Baie de Saint Brieuc, Meu, Oust Amont et Lié, Rance Frémur, Scorff, Vallons de Vilaine et Grand bassin de l'Oust regroupant 210 jardineries.

    En 2012, ce sont 5 nouveaux territoires qui se lancent pour atteindre 239 jardineries : Léon Trégor, Ouest Cornouaille, Baie de la Forêt, Bassin versant du Linon et le Pays de Lorient.

    En 2013, suite à des problèmes de portage de la démarche, le Pays des Vallons de Vilaine ne réitère pas sa signature. 16 chartes sont actuellement signataires totalisant 233 jardineries. 


    Contact :
    Julien Chapelain – chargé de coordination régionale de la charte jardinerie – 02 99 30 35 50

     

    Zone de téléchargement

     

    Téléchargement fiche par fiche du dossier de presse :
     

     
    Téléchargement fiche par fiche des annexes du dossier de presse :