Où se cachent-ils ?

Les pesticides sont présents partout.
Dans l'eau des rivières, du robinet, dans l'air que nous respirons, dans les sols.
L'homme, l'animal domestique et la faune sauvage sont également touché par les pesticides.


Contact :
Guénaelle NOIZET
Les pesticides présents partout

illustration : Dominique Charron

  • Les agriculteurs utilisent environ 90% des pesticides utilisé en France. Ils ont pour objectif de protéger les cultures et assurer un rendement.
    Les 10% restant sont des usages non agricole :
    - collectivités locales pour désherber les espaces publics : espaces verts voirie, dans un but esthétique,
    - particuliers dans le jardin potager ou ornemental : pour l'esthétisme et pour le rendement du potager;
    - Sncf : pour désherber les rails dans un but de sécurité.

  • Les pesticides présents dans l'environnement

    Air
    Aux périodes d'épandages (printemps et automne), il n'est pas rare de détecter une quinzaine de substances à des concentrations variant de quelques dixièmes à plusieurs nanogrammes/m3 d'air. Or il n'existe pas de "norme pesticides" pour l'air que nous respirons

    Rivières et eaux souterraines
    En 2005, les pesticides étaient présents dans 91% des eaux superficielles et dans 55% des eaux souterraines surveillées par l'Institut français de l'environnement.

    Faune sauvage
    En 1998/1999, en Franche Comté, suite à une campagne de lutte contre le campagnol sur 44 000 hectares, on a dénombré 846 victimes indirectes : 427 buses, 232 renards, 2 grands ducs, 11 blaireaux, 53 milans royaux, 23 sangliers...

  • Les pesticides et l'homme

    Depuis 1980, plus de 150 études réalisées dans 61 pays et régions du monde ont trouvé des polluants organiques persistants dans les tissus adipeux dans le cerveau, dans le sang, dans le lait maternel, dans le foie, dans le placenta, dans le sperme et dans le sang du cordon ombilical des êtres humains dont de nombreux pesticides.

    Dans notre alimentation...

    En 2006, le bilan de la Direction de la consommation révèle que 44,4%, des échantillons de fruits, légumes et céréales prélevés dans son enquête contiennent des résidus de pesticides dont 6% à des teneurs supérieures aux maxima autorisés

    Dans l'eau du robinet 

    En 2006, 5,10% de la population française a consommé, à un moment de l’année, une eau dépassant les limites réglementaires de teneur en pesticide.

    Et les animaux domestiques ? 

    En 10 ans, entre 1994 et 2003, sur les quelques 82 548 appels reçus par le Centre national toxicologique vétérinaire pour des intoxications de chiens ou de chats domestiques, 43% incriminaient des pesticides soit plus de 3 500 appels par an.

  • Ependange de pesticides par un agriculteurAgriculture intensive : le revers de la médaille

    Avec environ 80 000 tonnes de matières actives utilisées annuellement, la France est le 1er consommateur européen de produits phytosanitaires et le 4ème consommateur mondial derrière les Etats-Unis, le Brésil et le Japon.
    Ce sont donc environ 3 kilos de produits toxiques par hectare qui sont pulvérisés chaque année sur les cultures françaises !
    Un usage intensif « justifié » par l’industrie phytosanitaire et les agriculteurs pour augmenter les rendements, mais qui n’est pas anodin en terme de pollution et de résidus dans les aliments. 

     

    Traitement herbicide d'une collectivité

     Collectivités et particuliers : la culture du "propre" laisse des traces

    Les tonnages de pesticides non agricoles représentent environ 2 500 tonnes par an* : 1200 tonnes en espaces verts et 1 300 tonnes en jardins, soit moins de 5% des utilisations nationales. Mais il s’agit surtout de désherbants utilisés principalement sur des surfaces imperméables (trottoirs, cours bitumées ou gravillonnées, pentes de garage…). Ces traitements entraînent une pollution quasi systématique des eaux par ruissellement.

     

     

      Surface imperméable et avaloir

    Pollution de l'eau : une responsabilité partagée

    Eaux, air, sols : avec 95% des usages, l’agriculture est la principale responsable de la pollution de l’environnement par les pesticides. Avec seulement 5% des usages, particuliers et collectivités pourraient être responsables jusqu’à près de 30% de la pollution de l’eau par les pesticides.

     

     

    Part de responsabilité dans la pollution de l'eau